Journée de formation interdisciplinaire

samedi 21 novembre 2020

L’inscription aux JFI inclut l’accès à toutes les activités proposées par jour. La plateforme virtuelle sera accessible aux participants inscrits deux semaines avant l’événement; vous pourrez y accéder et vous familiariser avec cet environnement où la navigation sera intuitive. Il vous sera alors possible de sélectionner les conférences et ateliers qui vous intéressent.

8 h 00

Accueil des participants

8 h 15

Mot de bienvenue du directeur de la DDPC, Dr Sam Daniel

8 h 30

SÉANCE A | Optimisation des pratiques pour les programmes de soutien entre pairs des professionnels de la santé


(60 minutes – activité accréditée)
Conférence magistrale avec période de questions

Pour qui ?

Tous les médecins spécialistes et médecins résidents intéressés et autres professionnels de la santé

Comité scientifique
  • Mrme Amy Pack, gestionnaire principale de programme, Institut canadien pour la sécurité des patients

En collaboration avec l’Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) et le comité de planification des Journées de formation interdisciplinaire de la FMSQ

Résumé

Saviez-vous que les professionnels de la santé risquent 1,5 fois plus que tout autre professionnel d’un autre secteur de se trouver en arrêt de travail en raison d’une maladie ou d’un handicap?
En raison de leurs longues heures de travail et de la pression qu’ils subissent, les professionnels de la santé connaissent des taux plus élevés d’épuisement professionnel, de fatigue de compassion et de privation de sommeil. Tout particulièrement, la détresse causée par des incidents liés à la sécurité des patients peut avoir des effets négatifs tant sur la santé et le bien-être des professionnels de la santé que sur la sécurité des soins aux patients. L’Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) travaille à accroître la sensibilisation et le soutient de la sécurité psychologique des travailleurs de la santé. Participer à cette activité de formation vous permettra d’en apprendre davantage sur les progrès réalisés à ce jour et d’obtenir des ressources et outils afin de soutenir la mise en place de services locaux entre pairs.

À la fin de cette activité, les participants seront en mesure :
  • D’expliquer les conséquences d’une mauvaise gestion du stress sur votre santé et celle de vos patients;
  • De décrire l’importance de soutenir la sécurité psychologique des travailleurs de la santé et les répercussions sur le système de la santé;
  • De décrire l’utilisation d’outils et ressources offerts par l’ICSP pour le soutien entre pairs.

SÉANCE B | Introduction à la divulgation de résultats imprévus : Un engagement essentiel de l’équipe de soins


(60 minutes – activité accréditée)
Conférence magistrale avec période de questions

Pour qui ?

Tous les médecins spécialistes gestionnaires ou chefs de service intéressés, médecins résidents intéressés et autres professionnels de la santé

Comité scientifique
  • Dre Christine Bourbonnière, facilitatrice, Institut de sécurité Saegis
  • Mrme Geneviève Caza-Cornish, responsable de programmes, Institut de sécurité Saegis
  • Dr Tom Lloyd, directeur, Institut de sécurité Saegis

En collaboration avec l’Institut de sécurité Saegis et le comité de planification des Journées de formation interdisciplinaire de la FMSQ

Résumé

Avoir une discussion ouverte sur les causes des préjudices subis par le patient, quelle qu’en soit la cause, peut être une période difficile et stressante pour les professionnels de la santé.
Cet atelier permet d’améliorer l’efficacité des communications entre les professionnels de la santé et les patients et leurs familles en cas de résultats cliniques imprévus, y compris ceux qui résultent d’erreurs commises dans la prestation des soins. Ce programme vise à améliorer les techniques de communication des professionnels de la santé, des équipes de soins de santé et des organisations afin de les aider à transmettre aux patients des résultats imprévus avec honnêteté, empathie et respect. Les participants apprendront aussi à améliorer leur soutien aux autres membres de l’équipe dans ces circonstances souvent difficiles.

À la fin de cette activité, les participants seront en mesure :
  • De décrire les obligations de divulgation d’un résultat clinique imprévu;
  • De décrire comment communiquer efficacement avec les patients dont les résultats cliniques sont imprévus, qu’il y ait préjudice ou non;
  • De décrire quand et comment planifier la divulgation initiale en tant qu’équipe interdisciplinaire en utilisant la méthode des 3 besoins et du suivi;
  • De résumer au moins deux façons de veiller à leur propre soutien émotif en tant que professionnel de la santé et de soutenir leurs collègues et l’équipe.

SÉANCE C | Qu’est-ce qui m’échappe? Changez de perspective pour raffiner votre démarche diagnostique


(60 minutes – activité accréditée)
Conférence magistrale avec période de questions

Pour qui ?

Tous les médecins spécialistes et résidents intéressés

Comité scientifique
  • Dr Robert S. Johnston, médecin-conseil, soins médicaux sécuritaires, Association canadienne de protection médicale
  • Dre Keleigh James, CCFP, FCFP, médecin-conseil, soins médicaux sécuritaires, Association canadienne de protection médicale

En collaboration avec l’Association canadienne de protection médicale (ACPM) et le comité de planification des Journées de formation interdisciplinaire de la FMSQ

Résumé

Destiné aux médecins souhaitant perfectionner leur démarche diagnostique, cet atelier explore les habiletés et les comportements qui permettent de cerner et de prévenir les situations associées à une plus importante incidence d’erreurs dans le processus décisionnel diagnostique.

À la fin de cette activité, les participants seront en mesure :
  • De cerner les lacunes en matière d’information dans le cadre d’un scénario mettant en jeu le diagnostic;
  • De discuter des stratégies permettant de protéger le processus décisionnel diagnostique;
  • D’expliquer l’importance de la tenue des dossiers cliniques comme preuve d’un bon diagnostic.

SÉANCE D | Dépistage et évaluation de l’inaptitude; soyons prêts pour les changements apportés par la loi 18


(60 minutes – activité accréditée)
Conférence magistrale avec période de questions

Pour qui ?

Tous les médecins spécialistes, médecins résidents, et autres professionnels de la santé intéressés

Comité scientifique
  • Dre Julie Dubé, physiatre, Centre hospitalier Pierre-Boucher

  • Dre Christiane Lantagne, Direction médicale et du consentement aux soins, Curateur public du Québec

En collaboration avec le comité de planification des Journées de formation interdisciplinaire de la FMSQ

Résumé

Dans quelle mesure vous sentez-vous à l’aise avec le dépistage et l’évaluation de l’inaptitude? Le faites-vous en suivant les plus récents changements législatifs? Le projet de loi 18 propose une importante révision de la protection offerte aux personnes inaptes. Dans le cadre de cet atelier, vous aurez l’occasion de vous familiariser avec les principaux changements apportés à cette loi afin de répondre aux préoccupations de vos patients et de leurs proches.

À la fin de cette activité, les participants seront en mesure :
  • De définir les rôles des intervenants des différents milieux pour la protection d’une personne inapte;
  • De décrire les principaux changements découlant du projet de loi 18 sur le mécanisme de protection des personnes inapte;
  • D’expliquer l’impact de ces changements sur les droits des personnes inaptes.

SÉANCE E | Leçons financières en temps de pandémie : qu’avons-nous appris ?


(60 minutes – activité accréditée)
Conférence magistrale avec période de questions

Pour qui ?

Médecins spécialistes gestionnaires et autres professionnels de la santé intéressés

Comité scientifique
  • M Saber Gallali , conseiller en gestion de patrimoine, Financière des professionnels
  • M Alexandre Hunault, fiscaliste, Financière des professionnels

En collaboration avec la Financière des professionnels et le comité de planification des Journées de formation interdisciplinaire de la FMSQ

Résumé

Votre situation financière a-t-elle été bousculée par la crise entourant la COVID-19 ? Bien que cette crise sanitaire a été désastreuse à plusieurs égards, elle aura du moins permis d’en tirer quelques leçons. Nous vous proposons de réviser celles qui concernent la gestion de vos finances personnelles en prévision de vos objectifs de retraite.

À la fin de cette activité, les participants seront en mesure :
  • De réévaluer sa tolérance au risque post-pandémie afin d’identifier quelles actions poser;
  • De distinguer ce qui définit une réelle diversification de son épargne;
  • De planifier une gestion qui tient compte d’un horizon de placement adapté à ses objectifs de retraite;
  • De réviser la notion de fonds d’urgence en accord avec ses obligations personnelles et professionnelles.

SÉANCE F | La gestion du temps et des priorités: que faire lorsque la liste s’allonge et qu’on est submergé


(180 minutes – activité accréditée)
Conférence magistrale avec ateliers interactifs

Pour qui ?

Tous les médecins spécialistes, médecins résidents, et autres professionnels de la santé intéressés

Comité scientifique
  • Dr Sam Daniel, FRCSC, directeur, Direction du Développement professionnel continu, FMSQ
  • Mrme Mathilde Einhorn, spécialiste des communications d’entreprise et stratège d’impact

  • Dr Jean-Pierre Farmer, CM, FRCSC, DABPNS, chirurgien en chef et directeur, Division de neurochirurgie, Centre universitaire de santé McGill

  • Dr François Goulet, MA, directeur adjoint, Direction de l’amélioration de l’exercice, Collège des médecins du Québec

    En collaboration avec le comité de planification des Journées de formation interdisciplinaire de la FMSQ

Résumé

Avez-vous parfois l’impression de perdre le contrôle dans l’exécution de vos activités professionnelles et personnelles?
Les médecins spécialistes œuvrent dans un contexte de travail très mobilisant. En plus des activités cliniques, de nombreuses tâches s’ajoutent à un quotidien bien chargé. C’est encore plus d’actualité dans ce contexte de crise sanitaire qui a fragilisé notre système de santé. Au cours de cet atelier interactif, vous aurez l’occasion d’identifier de nouvelles stratégies à mettre en place dans la gestion de votre temps et dans la priorisation de vos activités. Ceci vous permettra de prendre (ou de reprendre) le contrôle de vos activités, améliorer votre productivité et votre mieux-être

À la fin de cette activité, les participants seront en mesure :
  • De décrire les 4 étapes du processus de la gestion des priorités;
  • De définir la cause des déraillements afin d’éviter de les reproduire;
  • De distinguer l’important de l’urgent pour la priorisation de vos tâches professionnelles;
  • D’utiliser 3 méthodes éprouvées afin de vous prémunir contre les mangeurs de temps;
  • D’adopter des stratégies de lâcher prise pour diminuer les sources de stress inutiles.

9 h 30  |  Pause-santé 

9 h 40

SÉANCE G | Collaborer avec les médias en évitant les faux pas


(120 minutes – activité accréditée)
Conférence magistrale avec ateliers interactifs

Pour qui ?

Tous les médecins spécialistes, résidents intéressés et autres professionnels de la santé appelés à répondre aux questions des journalistes

Comité scientifique
  • Dr Alain Vadeboncœur, urgentologue, chef du département de médecine d’urgence de l’Institut de cardiologie de Montréal et chroniqueur

 

En collaboration avec le comité de planification des Journées de formation interdisciplinaire de la FMSQ

Résumé

La médecine spécialisée est de plus en plus, à juste titre, au cœur de l’actualité. Les médecins sont fréquemment appelés à collaborer avec les médias traditionnels et sociaux pour décrire une intervention, expliquer les causes et les effets d’une maladie. Cependant, une mauvaise préparation, un débordement sur le sujet, une information non-vérifiée ou une opinion tranchante, peuvent faire dériver l’entretien et mener à des déclarations malheureuses ou hors contexte. Les médecins qui côtoient les médias doivent donc développer certaines aptitudes et maîtriser l’art de la vulgarisation. Au cours de cette activité, vous aurez l’occasion d’apprendre comment et pourquoi collaborer avec les médias, selon les meilleures pratiques de communication, afin de transmettre votre savoir tout en respectant vos obligations déontologiques.

À la fin de cette activité, les participants seront en mesure :
  • De déterminer la pertinence et la manière de collaborer avec les médias;
  • D’appliquer les bonnes pratiques de communication;
  • De transmettre de l’information tout en respectant vos obligations déontologiques.

SÉANCE H | L’évaluation de la pratique; bien plus qu’une obligation!


(120 minutes – activité accréditée)
Conférence magistrale avec ateliers interactifs

Pour qui ?

Tous les médecins spécialistes, omnipraticiens et médecins résidents

Comité scientifique
  • Dr Éric De Broux, chirurgien, CHUM

  • Dr Yves Gervais, omnipraticien, Direction de l’amélioration de l’exercice, Collège des médecins du Québec

  • Dr Anas Nseir, omnipraticien, Direction de l’amélioration de l’exercice, Collège des médecins du Québec

    En collaboration avec le comité de planification des Journées de formation interdisciplinaire de la FMSQ

Résumé

La Loi sur les services de santé et les services sociaux du Québec oblige tous les établissements de santé à mettre en place des comités d’évaluation de l’acte médical. De plus, le Règlement sur la formation continue des médecins exige que tous les médecins inscrits au tableau du Collège des médecins du Québec, à titre de membre actif, participent à des activités d’évaluation de l’exercice professionnel à raison de 10 heures par période de 5 ans.
L’évaluation de l’acte médical est un exercice essentiel pour tout médecin qui désire améliorer sa pratique. Elle lui permet de s’assurer qu’il respecte les normes scientifiques et les règles déontologiques en vigueur, en plus d’optimiser les résultats obtenus chez ses patients.

À la fin de cette activité, les participants seront en mesure :
  • D’expliquer les aspects réglementaires et les structures possibles du comité d’évaluation de l’acte médical au sein des établissements de soins;
  • D’utiliser les différents outils disponibles pour évaluer la qualité de l’acte médical ou chirurgical dans un département clinique;
  • D’effectuer une ou des analyses selon des critères explicites au sein de son département clinique.

SÉANCE I | Les mineurs vulnérables au cœur des soins : santé mentale, atteintes cognitives et transition de genre


(120 minutes – activité accréditée)
Conférence magistrale avec ateliers interactifs

Pour qui ?

Tous les médecins spécialistes, résidents intéressés et autres professionnels de la santé

Comité scientifique
  • Mrme Louise Bernier, professeure agrégée, Faculté de droit, Université de Sherbrooke

  • Dre Suzanne MacDonald, pédiatre, CUSM – Hôpital de Montréal pour enfants

    En collaboration avec le comité de planification des Journées de formation interdisciplinaire de la FMSQ

Résumé

En tant que médecin, il est primordial que nous comprenions le cadre éthique et légal qui régit les interactions complexes entre le médecin, le patient mineur, ses parents et les autres professionnels qui collaborent avec l’équipe traitante. Agissez-vous toujours conformément à la loi ? Au cours de cet atelier interdisciplinaire, vous aurez l’occasion d’évaluer vos connaissances sur l’encadrement normatif (légal et éthique) associé au consentement aux soins et à la protection de la confidentialité chez certains patients issus des groupes les plus vulnérables. Des enjeux complexes relatifs aux soins offerts à des patients présentant des problèmes de santé mentale, aux prises avec des atteintes cognitives et de jeunes faisant face à une transition de genre seront abordés. À l’aide de différentes stratégies pédagogiques, dont des présentations de cas et des sondages, vous aurez l’occasion de réfléchir à votre approche au sein d’une équipe interdisciplinaire et d’évaluer votre pratique.patients.

À la fin de cette activité, les participants seront en mesure :
  • D’expliquer les règles légales et les principes éthiques régissant plusieurs situations cliniques complexes et les appliquer à différents contextes;
  • De définir au moyen d’exemples concrets, l’importance du travail collaboratif avec les familles et les autres professionnels œuvrant auprès des patients mineurs;
  • D’adopter avec le patient et sa famille des stratégies de communication relative à leurs droits et obligations.

SÉANCE J | La décision partagée en soutien à la pertinence des soins médicaux


(120 minutes – activité accréditée)
Conférence magistrale avec ateliers interactifs

Pour qui ?

Tous les médecins spécialistes, résidents intéressés et autres professionnels de la santé

Comité scientifique
  • Dr Patrick Archambault, urgentologue, intensiviste, et chercheur-clinicien

  • Dre Perrine Garde-Granger, pathologiste, CHUS – Hôpital Fleurimont

  • Dre France Légaré, médecin omnipraticien, chercheuse-clinicienne

    En collaboration avec le comité de planification des Journées de formation interdisciplinaire de la FMSQ

Résumé

La prise de décision partagée (PDP) se définit comme un processus nécessitant la participation conjointe du patient et de son médecin. Ce processus décisionnel doit reposer sur des données scientifiques éprouvées et mettre en évidence les risques et les bénéfices de toutes les options disponibles, y compris celle de s’abstenir associée à une observation prudente. Intégrer la PDP dans sa pratique clinique permet d’améliorer la qualité de sa pratique et d’évaluer la pertinence d’un acte médical. Instruite par plus de 20 ans d’études et de programmes de formation dans ce domaine, les conférenciers présenteront les étapes essentielles à la prise de décision, pour qu’à la fin de l’atelier les participants puissent discerner les cas cliniques qui lui sont propices. Pendant l’atelier, les participants utiliseront la version générique d’un outil d’aide à la décision dans le cadre d’un jeu de rôle fondé sur des cas cliniques issus de la pratique médicale spécialisée (p. ex. : urgence, soins intensifs, pneumologie). D’autres outils d’aide à la décision seront également présentés (p. ex. : recours à des antibiotiques, prescription de statines, traitement de l’asthme) et la séance se terminera par une discussion réflexive.

À la fin de cette activité, les participants seront en mesure :
  • De définir les éléments essentiels à une prise de décision partagée avec son patient;
  • De dépister un conflit décisionnel (sentiment d’inconfort avec la décision) chez le patient;
  • De déterminer les caractéristiques essentielles des outils d’aide à la décision favorisant une décision partagée.

11 h 50  |  Pause-santé 

12 h 00

Invité d’honneur

Dr David Saint-Jacques, astronaute de l’Agence spatiale canadienne

David Saint-Jacques est né en 1970 à Québec et a grandi à Saint-Lambert. Gradué de génie physique de Polytechnique Montréal, il a obtenu son doctorat en astrophysique à l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni (1998) et son diplôme en médecine à l’Université Laval, à Québec (2005). Par la suite, il a effectué sa résidence à l’Université McGill (2007) où il s’est spécialisé dans la pratique de la médecine familiale de première ligne en région éloignée.

En mai 2009, le Dr Saint-Jacques a été recruté par l’Agence spatiale canadienne et a déménagé à Houston pour être l’un des 14 membres de la 20e classe d’astronautes de la NASA.

Le 3 décembre 2018, il s’est envolé vers la Station spatiale internationale pour une mission de 204 jours, soit la plus longue mission à ce jour pour un astronaute canadien. Du 3 décembre 2018 au 24 juin 2019, il a fait 3 264 fois le tour de la Terre.

(60 minutes – activité accréditée)

En collaboration avec le comité de planification des Journées de formation interdisciplinaire de la FMSQ

Pour qui ?

Tous les médecins spécialistes et médecins résidents intéressés et autres professionnels de la santé

 13 h 00

Clôture de la 13e édition des JFI

La Fédération des médecins spécialistes du Québec
a pour mission de défendre et soutenir les médecins spécialistes de ses associations affiliées œuvrant dans le système public de santé, tout en favorisant des soins et des services de qualité pour la population québécoise.

>> PLAN DU SITE

13e JFI – Journées de formation interdisciplinaire
20 et 21 novembre 2020
En format 100 % virtuel

DESIGN ET ILLUMINATION | Par RÉAKTION STUDIO 2018