Journée de formation interdisciplinaire

Séance I | L’ANESTHÉSIE LOCALE : LORSQUE BLOQUER RIME AVEC TOXICITÉ

Conférences magistrales avec périodes de questions
Crédits de sections 1

Pour qui ?

Anesthésiologistes, chirurgiens généraux, chirurgiens plastiques, autres médecins spécialistes et médecins résidents intéressés

Séance d’une demi-journée

de 14 h à 17 h 15 – Horaire détaillé

Lieu de l’activité

Centre des congrès de Québec 

Journée conjointe
  • Association des anesthésiologistes du Québec
  • Association des spécialistes en chirurgie plastique et esthétique du Québec
Résumé

L’effet principal des anesthésiques locaux (AL) est de bloquer de façon transitoire l’entrée de sodium lors de la phase initiale de leur potentiel d’action, bloquant ainsi la condition nerveuse et, par conséquent, la sensation de douleur. Après un surdosage ou une injection intravasculaire accidentelle, des effets toxiques peuvent survenir, touchant notamment les systèmes cardiovasculaire et neurologique. Les mesures de prévention et de traitement de ces effets reposent sur une bonne connaissance de la pharmacologie, des indications cliniques des produits pharmacologiques ainsi que du traitement approprié d’un surdosage.

À la fin de cette activité, les participants seront en mesure :
  • De décrire la pharmacologie des anesthésiques locaux ;
  • De décrire l’utilisation clinique des anesthésiques locaux ;
  • De définir les éléments diagnostiques d’une intoxication aux anesthésiques locaux et son traitement.
Comité scientifique
  • Dr Roupen Hatzakorzian, anesthésiologiste, Association des anesthésiologistes du Québec
  • Dre Édith Massé, anesthésiologiste, Association des anesthésiologistes du Québec
  • Dre Carolyne Tawilé, chirurgienne plastique, Association des spécialistes en chirurgie plastique et esthétique du Québec